“La mise en œuvre n’a pas été intrusive dans notre processus. Nous pouvions faire fonctionner DDMRP en même temps que SAP et voir les résultats”.

Rogerio Silva, directeur exécutif

Les défis pour l’entreprise

Frulact fournit des fruits et des ingrédients à l’industrie alimentaire et des boissons depuis plus de trente ans. Fondée au Portugal en 1987, la société exploite huit usines de production dans cinq pays. Ces usines disposent de plus de 2000 matières premières pour produire et fournir des produits à certains des plus importants fabricants du secteur alimentaire, tels que Danone, Chobani, Nestlé et d’autres.

La prévision de la demande est un défi ; le réapprovisionnement est rendu encore plus difficile avec des matières premières (par exemple des fruits frais) qui sont disponibles en quantité limitée et seulement pendant un certain temps, en fonction de la saison de récolte des fruits. Les responsables de la chaîne d’approvisionnement de Frulact ne peuvent pas se permettre de faire des erreurs.

En 2000, Frulact a essayé d’améliorer son réapprovisionnement par des développements sur mesure utilisant les principes du MRP, mais ces développements n’ont pas répondu aux attentes. Puis, en 2008, Frulact a décidé de mettre en œuvre SAP, en partant du principe qu’un moteur MRP commercial d’un fournisseur d’ERP aussi réputé les aiderait certainement à répondre à leurs besoins. Au cours de ces années, ils ont “beaucoup appris” de cette expérience, mais avec SAP, le meilleur ne leur a pas non plus suffi pour atteindre leurs objectifs commerciaux.

Solution

Au final, l’entreprise a entendu parler de Demand Driven MRP et de Replenishment+. Frulact a suggéré que le projet soit lancé en janvier 2019, mais son consultant et sa direction ont accepté de commencer trois mois plus tôt. Comme les deux systèmes (SAP et DDMRP) pouvaient fonctionner en parallèle, il n’y avait aucun risque pour l’entreprise. Ils pourraient encore décider des recommandations à suivre. Il semble que le DDMRP soit en train de gagner cette bataille.

Jusqu’à présent, Frulact a mis en œuvre la solution Replenishment + dans six de ses huit usines, avec une réduction de 2 millions d’euros des stocks de matières premières directement attribuable à DDMRP et une augmentation de 1,5 million d’euros du fonds de roulement. Tout ce dont une entreprise en pleine croissance a besoin.

Les résultats avec Replenishment+

Actions

Qualité

Stock de Matières Premières

2 M Euro

Fonds de Roulement

1.5 M Euro

En Savoir Plus

Want to see additional resources for the Food and Beverage Industry?

Cliquez ici pour accéder aux études de cas sur l'alimentation et les boissons, à un prochain webinaire et à un nouveau livre blanc.
En Savoir Plus

Prêts à Voir Nos Solutions en Action ?