Est-ce que DDMRP s’applique aux PMEs ?

Par Bernard Milian

L’agilité est dans les gènes des PME

Le tissu de PME est une composante essentielle du dynamisme industriel et commercial de l’économie mondiale. La première des caractéristiques des PMEs qui réussissent est l’agilité : elles reposent sur des équipes resserrées, les interactions entre les fonctions industrielles, techniques et commerciales sont permanentes, les silos sont moins cloisonnés que dans nombre de grands groupes.

Il n’est donc pas surprenant que dès les premiers temps de la diffusion du DDMRP certaines petites et moyennes entreprises en ont été pionnières.

Un exemple en est l’entreprise Peugeot Saveurs, fabricant Français de moulins à épices vendus mondialement, entreprise d’environ 150 personnes. Suite à la formation de 3 membres du comité de direction en mai 2015, la décision a été immédiatement prise de mettre en œuvre DDMRP avec Replenishment+, pour un go live dans les 3 mois. C’est la vitesse à laquelle une PME est capable d’aller, alors qu’embarquer un grand groupe ou ne serait-ce qu’une seule entité d’un grand groupe peut prendre parfois plusieurs années…

Aller droit au but

Cependant pour qu’une PME saute le pas il faut que l’intérêt soit clair pour les décisionnaires clés. DDMRP, DDOM, DDS&OP, DDAE, systèmes complexes adaptatifs, vélocité du cash ou S&OP adaptatif sont un jargon qui ne fait pas mouche. Quelle que soit sa curiosité pour les nouveaux concepts, l’équipe de management d’une PME est concentrée sur ses clients et fournisseurs, son offre de produits et de services, ses soucis opérationnels du moment, elle recherche des solutions concrètes, pragmatiques, efficaces, et si possible rapides à mettre en œuvre.

Les capacités d’investissement et d’attention sont contraintes, il faut choisir les bonnes priorités. Nombre de ces entreprises ont une forte culture de service client, mais une culture limitée concernant les pratiques de Supply Chain management. Elles ont souvent été échaudées par la mise en œuvre de leur ERP qui a monopolisé beaucoup de ressources sans nécessairement apporter le service attendu. Faire confiance à une nouvelle formule miracle avec un chouette logiciel labellisé DD ne va pas de soi.

Par contre piloter l’activité par la demande réelle, pas de problème, on comprend, c’est ce qu’on essaye de faire au jour le jour !

Une planification et une exécution fragiles

Quels sont les problèmes que l’approche Demand Driven permet de résoudre dans un contexte de PME ?

Pour de nombreuses PME, en particulier industrielles, il n’est pas rare de constater que l’intelligence de planification – gestion des commandes, fabrication, approvisionnements – est de fait dans la tête de quelques personnes clés. Celles-ci savent ce qui est possible ou pas, elles ont développé au fil des années une logique maison pour planifier, à renfort de bases Access et de fichiers Excel, avec des informations extraites de l’ERP et retravaillées. Ça marche, parfois à l’arrache, mais c’est fragile.

Souvent aussi s’est développée une culture de héros du quotidien. Les équipes sont focalisées sur servir le client à tout prix, avec une pression amicale d’une équipe commerciale très présente (on a connu des directeurs commerciaux qui vont dans l’atelier gérer des priorités, n’est-ce pas ?…), et au bout d’un moment on est en continu dans une gestion de crises et d’urgences en mode pompier.

Lorsque l’environnement est de plus en plus incertain, comme c’est le cas pour un grand nombre d’entreprises, en particulier avec des crises exacerbées par Covid-19 ou le Brexit, il y a de forts risques que l’entreprise se retrouve dans des situations compliquées, et ne dispose pas des bons stocks au bon moment.

Un terreau favorable

Le Lean a progressivement fait son nid dans la plupart des petites et moyennes entreprises industrielles, en particulier sous l’angle de la qualité, de l’organisation, de la structuration et de la simplification des processus. 5S, animation à intervalle court, résolution de problème, facilitation de l’amélioration continue se sont ancrés dans la pratique quotidienne.

Pour autant le flux tiré, sous forme de variantes de kanban, est encore minoritaire – pour un ensemble de raisons : manque de connaissance ou d’assurance pour mettre en place ces pratiques, inaptitude du système ERP de l’entreprise à supporter facilement ces pratiques – la plupart des PMEs essayent de planifier de manière conventionnelle, sur base de prévisions, de PDP plus ou moins lissé et figé, de calculs de besoins matières et de stocks de sécurité.

Quand aux pratiques de la théorie des contraintes, elles sont très minoritaires car très peu connues dans ce segment de l’industrie.

Pour autant, du fait même de leur dynamisme et de leur besoin permanent d’adaptation, les PMEs sont avides de nouvelles pratiques et il y a moins de résistance au changement que dans les grosses structures. Le succès d’une mise en place de DDMRP est donc à portée de main pour celles qui s’engagent dans cette voie.

Quels sont les prérequis ?

« DDMRP ça a l’air bien, mais on n’a sans doute pas la maturité nécessaire, il nous faut d’abord bien maîtriser notre MRP, et améliorer la fiabilité de nos prévisions ! » « 

Nous avons très souvent entendu ce questionnement. Pourtant, les exemples sont multiples qui démontrent que :

  • De multiples PMEs ont mis en œuvre DDMRP avec succès sans passer par la case MRP – en passant directement d’une logique maison supportée par Excel à un processus DDMRP.
  • Maîtriser un processus MRP 2 adapté (PIC / PDP / Calcul de Besoins) et améliorer la fiabilité des prévisions est pour beaucoup une quête sans fin dans laquelle on dépense beaucoup de ressources pour des résultats frustrants.
  • Mettre en œuvre DDMRP, en adapter et maîtriser le modèle pour son entreprise, et commencer à en tirer des bénéfices prend à peine quelques mois, et est beaucoup plus simple que de maîtriser MRP. Qui plus est la visibilité apportée aux équipes permet tout de suite d’en engager l’amélioration continue.

Soyons clairs : non, vous n’avez pas besoin d’un MRP mature pour vous engager sur la voie du DDMRP, au contraire !

Si vous avez déjà mis en place des kanbans ou des points de commande pour gérer vos stocks, vous pourrez en faciliter la gestion grâce au mécanisme de buffers dynamiques DDMRP, dont l’adoption sera très naturelle.

Why and how SMEs should set up DDMRP?

La conduite d’un projet Demand Driven est désormais bien rodée, et se fait sans problème à distance dans les contraintes sanitaires du moment :

  • Evaluation de l’existant, préparation du modèle au travers de simulations, évaluation du potentiel
  • Formation des équipes, avec des supports pratiques et ludiques, pour démarrer rapidement et en connaissance de cause. Il existe des formations adaptées pour toutes les audiences, planificateur, superviseur de production, approvisionneur, équipe de direction – pour rentrer rapidement en action et accompagner le changement.
  • Interfaçage des solutions logicielles avec l’ERP (souvent en seulement quelques jours)
  • Atelier participatif de conception du modèle
  • Expérimentation en mode « bac à sable » pour prendre confiance sans risque
  • Go live 
  • Post-go live improvement phase 

In just 3 to 6 months you will be able to benefit from a simple and efficient process in which:  

  • Supply or manufacturing requirements are based on the order book and no longer driven by forecasts
  • Les stocks sont en permanence adaptés à l’évolution de la demande.
  • La santé des stocks est visible et les mêmes priorités sont partagées dans l’entreprise.
  • Les équipes sont moins dans la gestion des urgences et davantage dans l’amélioration de fond

Les nombreuses PME qui se sont engagées dans la démarche témoignent, n’hésitez pas à en rencontrer pour vous faire votre opinion :

  • Les indicateurs de performances montrent une nette progression sous 3 à 4 mois post implémentation : diminution des ruptures, amélioration de la disponibilité produit client et une meilleure distribution des stocks.
  • Nos solutions logicielles web, bien que fonctionnellement très riches et complètes, sont simples et intuitives d’utilisation: les planificateurs et approvisionneurs nous font des retours très positifs.
  • Le projet de mise en place est relativement court – compter en moyenne 3 à 7 mois avec les phases amont et aval selon le périmètre défini ou le secteur d’activité.
  • Les équipes planning et approvisionnement gagnent du temps de par la gestion par exception. Les équipes peuvent se consacrer à l’amélioration du modèle, à la relation client, au suivi fournisseur, la gestion des surstocks…
  • Le coût d’un projet est très abordable, et rentabilisé en quelques mois.

Pour toute demande de renseignement, les équipes de DD Tech sont à votre service !

Si vous êtes une PME à la recherche d’une solution ERP cloud compatible DDMRP n’hésitez pas à explorer notre solution Replenishment+ pour Netsuite.

Prenez contact avec nous

Partagez cet article, choisissez votre plateforme !

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles récents

Vous aimerez aussi

ddmrp vs mrp

DDMRP vs MRP: Push and Pull

Nos clients à travers le monde ont affirmé que le délai moyen d’exécution de leurs fournisseurs étrangers avait augmenté de 30 % et que le taux d’exécution des commandes avait diminué de 6 % par rapport à 2019.

demand-based forecasts

Historique, prévision, ou les deux ?

Pour dimensionner nos stocks, réapprovisionner nos produits, nous avons besoin d’utiliser une hypothèse de demande. Dans une approche Demand Driven la supply chain est cadencée sur la base des consommations réelles, mais pour qu’il y ait consommation, il faut que cette consommation ait été amorcée par des produits disponibles, approvisionnés sur une hypothèse de demande.

Replenishment+ devient Intuiflow

Il y a dix ans, Demand Driven Technologies a lancé les premières solutions de Suply Chain Demand Driven au monde : Replenishment+, APM, et DBR+. Aujourd’hui, nous réunissons ces solutions en une suite logicielle unique et puissante. Découvrez Intuiflow.

Qu'y a-t-il dans le nom ?

Nos solutions sont conçues pour apporter une gestion intuitive de la chaîne logistique – et aider les fabricants à assurer le meilleur flux de matières à travers leurs Supply Chains.

Qu'est-ce qui a changé ?

Intuiflow intègre toutes nos solutions dans une plateforme unique et puissante – et incorpore l’IA/ML pour identifier les modèles de la demande plus rapidement et plus précisément que jamais.

Qu'est-ce que cela signifie ?

Intuiflow vous apporte la conformité DDMRP, DDOM et DDS&OP dans une seule et même suite, favorisant les synergies critiques dans toute l’entreprise.

Restez informé avec nos dernières mises à jour

Prénom*
Please provide your company email. Generic email domains like gmail.com and yahoo.com are restricted.
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Replenishment+ devient Intuiflow

Replenishment+ devient Intuiflow

Il y a dix ans, Demand Driven Technologies a lancé les premières solutions de Suply Chain Demand Driven au monde : Replenishment+, APM, et DBR+. Aujourd’hui, nous réunissons ces solutions en une suite logicielle unique et puissante. Découvrez Intuiflow.

Qu'y a-t-il dans le nom ?

Nos solutions sont conçues pour apporter une gestion intuitive de la chaîne logistique – et aider les fabricants à assurer le meilleur flux de matières à travers leurs Supply Chains.

Qu'est-ce qui a changé ?

Intuiflow intègre toutes nos solutions dans une plateforme unique et puissante – et incorpore l’IA/ML pour identifier les modèles de la demande plus rapidement et plus précisément que jamais.

Qu'est-ce que cela signifie ?

Intuiflow vous apporte la conformité DDMRP, DDOM et DDS&OP dans une seule et même suite, favorisant les synergies critiques dans toute l’entreprise.