menu icon
close

La Fiabilité des délais compte plus que la fiabilité des prévisions !

Par Bernard Milian
runners tracking their lead times

Un de nos clients nous disait récemment : « en fait la fiabilité des délais est bien plus importante que la fiabilité des prévisions » !

Cette entreprise, qui a largement déployé les pratiques Demand Driven d’un bout à l’autre de sa chaîne, a vu ces dernières semaines son stock sur un des sites progressivement augmenter et excéder la plage de stock cible. Ce site est un centre de distribution approvisionné par des flux maritimes intercontinentaux. En analysant le pourquoi de la montée du stock, il est apparu que les délais entre l’Asie et l’Europe ont très sensiblement diminué. Les délais planifiés étaient restés inchangés, et donc le raccourcissement de délai se traduit en excès de stock.

Cet exemple est probablement révélateur d’un manque de gestion des délais planifiés dans nos pratiques de gestion supply chain. Combien d’entre vous ont dans leurs KPIs la fiabilité des prévisions, et combien ont une mesure de la fiabilité des délais ?

Comment faites vous vivre vos paramètres de délais ?

Lorsque nous démarrons un projet Demand Driven, une première étape systématique est de remettre à plat les paramètres de délais. Il est étonnant de constater que ceux-ci sont souvent les parents pauvres des paramètres maintenus dans l’ERP. Bien souvent des délais manquent, sont à zéro, n’ont pas été revus depuis longtemps, sont dans la tête de l’approvisionneur, etc. Les délais de production font parfois débat. Les délais d’appro, de transit, de libération qualité sont à interprétation variable. Ne niez pas, j’en vois parmi vous qui se reconnaissent…

Alors que la détermination de la demande – prévision ou consommation moyenne historique – font l’objet d’approches structurées et de méthodes de mise à jour en continu, la surveillance des délais et leur mise à jour dans les paramètres de gestion n’est en général pas structurée, pas outillée, et sous-estimée – en particulier dans un flux sur stock /MTS.

Nous avons des demand managers, mais pas de lead time managers…

Nicolas Vandeput, auteur de plusieurs livres et spécialiste des processus de prévision, citait récemment dans un post l’exemple d’une entreprise multinationale qui déploie sur ces sites un modèle de stocks… dans lequel ils ont oublié d’intégrer les délais ! C’est symptomatique.

Délais et DDS&OP

Lorsque vous révisez à intervalle régulier votre modèle opératoire – à la maille mensuelle de préférence – assurez-vous d’intégrer dans votre discipline une mesure et réactualisation progressive des délais.

Le terme « progressif » est important. Tout comme une variation de consommation moyenne jour ou de prévision moyenne jour doit être dépolluée des outliers et lissée sur une période, la mesure de  délai moyen de réapprovisionnement doit être analysée, lissée, et répercutée de manière contrôlée dans les paramètres de gestion.

A peu près bon – et stable – est mieux que précisément faux – et instable.

Anticiper les tendances de délai sur des flux à venir, en particulier d’approvisionnement et de transport, est aussi une très bonne idée – et un point de rencontre utile entre achats, logistique et supply chain lors des supply reviews du S&OP.

La réduction des délais reste le levier d’amélioration le plus efficace

N’oublions pas que la meilleure manière d’améliorer l’agilité des opérations reste de réduire les délais. En avoir une définition claire, les afficher comme KPIs va permettre de focaliser l’attention et de susciter des actions d’amélioration.

Les délais de production sont tout particulièrement importants à travailler, car ils sont essentiellement le reflet d’horizons figés de planification. Mettre sous tension les délais planifiés en les réduisant pas à pas va permettre de se poser les bonnes questions, de réduire l’en-cours, de fluidifier le flux, d’éviter d’engager trop tôt de la matière pour fabriquer des mauvais produits au détriment de ceux qui vont se vendre, etc.

Et si on portait plus d’attention à nos délais qu’à nos prévisions ?

Prenez contact avec nous

Partagez cet article, choisissez votre plateforme !

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles récents

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous aimerez aussi

Red Urgent Stamp

Du bon usage des urgences

Dans un atelier de production, auprès d’un fournisseur, dans le transport, il y a des …brrr, ça fait un peu peur… oui, oui… des URGENCES.