Étude de cas : S’adapter à un nouveau paysage du Retail

By Leah Hoffmann

La pandémie a porté un coup sans précédent aux chaînes d’approvisionnement mondiales, la quasi-totalité des chefs d’entreprise faisant état de perturbations dans leurs processus d’approvisionnement et de gestion des fournisseurs.

Pourtant, certaines entreprises ont trouvé des moyens d’atténuer l’impact sur leurs opérations. Dans notre série d’articles sur la planification en temps de pandémie, nous nous penchons sur leurs histoires – et sur la façon dont elles ont tiré parti de DDMRP pour s’adapter à un paysage changeant.

Bienvenue dans les nouvelles règles du shopping

La disruption n’est pas étrangère à la marque d’accessoires Miansai, qui fabrique des pièces à partir de cuirs italiens, de métaux précieux et de cordes marines fabriquées sur mesure. Les changements dans le paysage du retail étaient évidents bien avant la Covid-19, ce qui a incité l’entreprise à forger sa propre voie plutôt que de compter sur les ventes des grands magasins. « Il y a trois ans, les grands magasins représentaient 40 % de notre activité », explique le directeur informatique Christopher Veck. « Maintenant, ils veulent juste que nous fassions des livraisons directes ».

Plutôt que de suivre les produits finis, Miansai gère plus de 1 000 composants modulaires – pièces de métal, de corde et de cuir – qui peuvent être combinés pour fabriquer de nombreux produits. Peu désireuse de maintenir un stock gigantesque pour satisfaire des détaillants capricieux, Miansai s’est tournée vers Replenishment+ en janvier 2020 pour remplacer son processus de planification interne.

Cette décision s’est avérée judicieuse lorsque la pandémie mondiale de Covid-19 a entraîné la fermeture des magasins de détail. De nombreuses petites entreprises n’étaient pas préparées à l’explosion des commandes en ligne qui a suivi. Miansai, en revanche, a rapidement soulagé son entrepôt en transformant ses deux boutiques phares en lieux d’expédition, en s’appuyant sur Replenishment+ pour maintenir les niveaux de stock. Les ventes en ligne ont augmenté de 70 % par rapport à l’année précédente en janvier 2021, mais l’entreprise a maintenu ses délais de livraison en expédiant 30 % de toutes les commandes depuis ses boutiques.

« Le système étant très dynamique, nous avons pu faire preuve d’agilité », nous déclare M. Veck. L’entreprise a également été en mesure d’obtenir une visibilité bien meilleure sur les produits qui se vendaient bien. « Nous pensions comprendre quels étaient nos composants les plus populaires, mais il nous arrivait – sur de nombreux articles – de subir une demande 3 fois plus élevée que ce que nous avions commandé. Replenishment+ a été capable d’identifier la demande réelle sur nos composants avant assemblage et de nous dire exactement la quantité dont nous avions besoin pour chacun de nos SKUs »

Pour en savoir plus sur la façon dont Replenishment+ a aidé Miansai à réécrire les règles du shopping, lisez l’étude de cas.

Entrer en contact

Share This Story, Choose Your Platform!

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Recent Posts

You may also enjoy

intuitive supply chain: brain

Intuition et complexité

Que se passe-t-il dans notre cerveau lorsque nous exerçons notre intuition ? Une revue scientifique française a récemment consacré un dossier passionnant à l’intuition (Science

Restez informé avec nos dernières mises à jour

Name*