Piloter les stocks : le grand bleu invisible

blue boxes everywhere, representing excess inventory

Dans la grande majorité des entreprises, le rôle premier d’un approvisionneur est d’éviter les ruptures. Si vous approvisionnez des composants pour une usine d’assemblage, la production sera sur votre dos pour chaque manquant – ça empêche de fabriquer, et la ligne risque d’être à l’arrêt !

Apprendre à voir à l’ère digitale

hardhat workers in front of computer screens, using process mining to map their value streams

Deux des ouvrages de référence pour les praticiens du Lean sont « Learning To See » et, un peu moins connu, « Seeing the Whole Value Stream ». Ces ouvrages ont été utilisés par des générations de praticiens pour structurer leurs démarches de Cartographie de Flux de Valeur (Value Stream Mapping / VSM), et restent une lecture hautement recommandée ! … Lire la suite

Quel est le coût de possession d’un stock ?

inventory cost

Avant de décider d’investir des ressources de l’entreprise dans un projet de transformation supply chain, nous avons besoin de démontrer un retour sur investissement. Cet exercice bute souvent sur une question : si je réduis les stocks de X%, qu’est-ce que ça économise ? A l’inverse, si ma nouvelle organisation implique une augmentation des stocks, comment prendre … Lire la suite

Comment rester simple ? Gérer les priorités.

colored confetti falling on a podium, illustrating the way many companies set supply chain priorities

Gérer les priorités est le quotidien de nos planificateurs, de nos superviseurs de production, de nos supply chain managers – en permanence on doit arbitrer : que faire en premier, en second, et ensuite ? Voici 4 tips pour y prevenir.

Et si les prévisions étaient précises et fiables ?

man wearing specialized binoculars to repair a watch

Je lisais récemment une démonstration d’un cabinet de conseil prônant la recherche d’une « Forecast Excellence ». La démonstration était imparable, elle tendait à démontrer qu’améliorer la fiabilité des prévisions avait des effets bénéfiques pour toutes les fonctions de l’entreprise. En gros le message était : « SI vous améliorez la fiabilité des prévisions, ALORS vous pourrez viser un … Lire la suite

Une logique floue pour un monde incertain

blurred image of a factory floor, representing the fuzzy supply chain

On adore la data, big si possible, les data scientists phosphorent, les modèles de machine learning font surchauffer les data centers. On adore la data, big si possible, les data scientists phosphorent, les modèles de machine learning font surchauffer les data centers.

Comment rester simple ? La charge / capacité.

Face à un monde toujours plus complexe, et grâce à la mise à disposition de toujours plus de technologie, grande est la tentation est de créer des solutions complexes. Eli Goldratt, le père de la Théorie des Contraintes, partait du principe que toute organisation doit être intrinsèquement simple. C’est notre manière de percevoir les situations qui les rend complexes.

L’industrie de la fiabilité des prévisions

woman gazing into a crystal ball, trying to improve forecast accuracy

An entire industry thrives on the quest for the holy grail of reliable forecasting. La fiabilité des prévisions est un sujet sans fin dans la communauté supply chain. On met en œuvre du big data et des moteurs de machine learning sophistiqués. On débat sur les réseaux sociaux de la meilleure manière de mesurer cette fiabilité (MAPE ce n’est pas bien, WMAPE c’est mieux, FVA permet de mesurer l’efficacité du processus, et j’en passe…).